Pourquoi pas Windows

Windows et Office fonctionnent bien – Où est le problème ?

Beaucoup de restrictions

Une copie légale de Windows coûte cher, mais qu’obtenez-vous vraiment ? Windows et Office sont sous licence, et non vendus.

En utilisant ces produits, vous validez toute une série de restrictions sévères. Dans la plupart des cas, vous ne pouvez pas garder votre version de Windows lorsque vous changez d’ordinateur. Vous ne pouvez même pas toujours faire don de votre logiciel ! Qui peut se servir du programme ? Sur quel ordinateur ? Que peut-on faire avec ? La liste de restrictions est longue, et certaines sont franchement choquantes.

Une erreur courante des utilisateurs de Windows et d’Office est de penser qu’ils possèdent entièrement leur logiciel. En fait, il existe un certain nombre de clauses légales qui s’appliquent.

Vous n’avez pas lu entièrement votre licence ? Nous l’avons fait pour vous.

Lire plus

Pas de réel choix

Un logiciel doit vous ouvrir des possibilités, pas vous enfermer dans le catalogue d’un vendeur.

Pourquoi les documents Office sont-ils si difficiles à exporter ? Pourquoi les formats changent-ils continuellement ? Pourquoi ne pouvez-vous pas même désinstaller certains programmes ? Il se peut bien que si vous voulez avoir un réel choix, les produits Microsoft ne soient pas pour vous.

Microsoft travaille beaucoup pour s’assurer que ses utilisateurs restent confinés dans ses produits.

Lire plus

Et le code source ?

Les codes source de Windows et Office sont cachés, ce qui interdit à quiconque de savoir comment ces programmes fonctionnent.

Si vous n’avez pas le droit d’inspecter le code source (le détail du fonctionnement interne d’un programme), alors vous ne pouvez pas charger quelqu’un de corriger des failles où d’évaluer comment votre vie privée est protégée.

Et – surprise ! – les virus et logiciels espions n’ont pas d’effet sur les logiciels au code source ouvert. On n’y achète pas la « sécurité » en supplément. L’industrie du logiciel antivirus, dans laquelle on compte aujourd’hui Microsoft, préfère que vous utilisiez Windows.

Le code source détaille la façon dont un logiciel fonctionne (c’est effectivement ce que les développeurs écrivent). Sans le code source personne ne peut comprendre comment est bâti un logiciel. Peu importe de savoir lire le code source : tous les utilisateurs sont concernés.

Lire plus

Garder une société libre

Une société libre appelle des logiciels ouverts. Considérez l' »ouverture » en tant que liberté, pas du point de vue du prix : la liberté d’inspecter, d’apprendre, de modifier les logiciels que vous utilisez.

Les ordinateurs sont utilisés pour partager notre culture, des idées, de l’information. Sans liberté sur le logiciel, nous risquons de perdre le contrôle sur ce que nous partageons.

C’est ce qui se passe aujourd’hui. Depuis des mesures très agaçantes comme la Gestion Numérique des Restrictions (DRM), jusqu’à d’autres, vraiment effrayantes, comme « l’Informatique de Confiance« , la liberté de chacun de participer à notre société et notre culture est en danger.

Si vous devez abandonner vos libertés pour utiliser un logiciel, alors peut-être qu’il vaut mieux l’éviter.

Il est question de bien plus que la fiabilité du logiciel (être « open source ») : ce qui compte, ce sont les libertés que vous obtenez dessus. Pouvez-vous l’étudier et en apprendre ? Pouvez-vous l’utiliser comme base et construire dessus ? Pouvez-vous le distribuer ? C’est ce que nous appelons un « logiciel libre ».

Lire plus

Beaucoup de gens trouvent que Windows, qui pourrait être un logiciel décent, leur enlève tant de droits qu’il ne vaut pas la peine d’être utilisé. Mac OS ne vaut pas bien mieux » non plus.

Lire plus

Le droit de lire

À quoi ressemblerait un monde avec l’informatique déloyale ? C’est ce que décrit Richard Stallman avec cette courte histoire.

Article Wikipédia sur les DRM

Lisez en plus à propos des restrictions numériques sur l’encyclopédie libre.

La connaissance libre et le logiciel libre

Un article engagé par Jimmy Wales, qui a co-fondé l’encyclopédie libre Wikipedia.

L’Informatique Déloyale (« Informatique de Confiance »)

Une courte animation vidéo par Benjamin Stephan et Lutz Vogel (en anglais). Un argument clair, concis très bien articulé.

Pourquoi les logiciels ne doivent pas avoir de propriétaire

Un texte pivot pour le mouvement du logiciel libre, par Richard Stallman. Il clarifie de nombeux points à propos du logiciel et de son économie.

Comment mal comprendre le logiciel libre

Davantage sur le logiciel libre sur ce site Internet.

Si vous trouvez le logiciel libre attirant, vous pouvez faire un essai sous Linux.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :